Shelter Afrique et ONU-Habitat s’engagent à pallier le problème des logements abordables

Nairobi le 15 mai 2017

Shelter Afrique, l’institution financière panafricaine qui soutient exclusivement le développement du secteur du logement abordable et de l’immobilier en Afrique et ONU-Habitat, l’organisme des Nations Unies responsable de l’urbanisation et du logement, ont signé un protocole d’entente afin d’apporter une coopération concernant les piliers du nouveau programme urbain.
Le nouvel Ordre du Jour en matièred’urbanisme est un document pratique qui définit les normes mondiales de réussite dans le développement urbain durable, en repensant la façon dont les pays construisent, administrent et vivent dans les villes. Il a été signé en octobre 2016 à Quito, en Équateur, lors de la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable – Habitat III.

Le protocole d’accord signé lors du 26ème Conseil général de ONU-Habitat à Nairobi, au Kenya, permettra aux deux organisations travailler à la mise sur pied d’un programme ambitieux pour un logement à coût modéré dans le continent. La cérémonie, qui a eu lieu au cours d’une activité parallèle au 26ème Conseil général, a vu la présence des représentants gouvernementaux et de hauts représentants des pays membres et du personnel de Shelter Afrique ainsi que du personnel de ONU-Habitat.
S’exprimant lors de la cérémonie de signature, le Directeur général par intérim de Shelter Afrique, M. Femi Adewole a souligné les similitudes dans le Nouvel Ordre du Jour en matière d’urbanisme et la vision stratégique de Shelter Afrique en vue d’un impact sur le continent. Il a fait observer ce qui suit : « Nous sommes engagés dans cette [action] parce que l’ampleur des défis auxquels nous sommes confrontés en tant que continent exige de l’ambition, du dévouement et de l’engagement ».

Il a ajouté : « Notre engagement à respecter les objectifs du Nouvel Ordre du Jour en matière d’urbanisme a toujours été indéfectible et pour ainsi dire nécessaire pour notre organisation . Mais aujourd’hui, nous franchissons la première des nombreuses étapes en vue de sa concrétisation. Par ailleurs, nous le faisons en espérant obtenir l’approbation de nos actionnaires et membres pour notre engagement à respecter ces objectifs et à faire de Shelter Afrique la cheville ouvrière de la mise en œuvre »
Le protocole d’accord entre les deux organisations doit permettre la mise sur pied d’un mécanisme de financement des infrastructures liées au logement et à l’habitat en Afrique d’ici à 2018, avec comme objectif d’atteindre un total de 1 milliard de dollars américains d’ici à 2020. Il permettra également l’élaboration d’un programme panafricain d’éradication des bidonvilles fondé sur les meilleures pratiques et la mise en œuvre avec succès d’un tel programme dans 20 pays d’ici 2021.
Shelter Afrique et ONU-Habitat souhaitent également créer conjointement une coalition de grands employeurs en Afrique afin de mettre en œuvre des programmes de logement sponsorisés par l’employeur en Afrique. Le programme doit s’engager à produire 100 000 logements d’ici 2020.

En outre, les deux organisations envisagent le lancement d’une Initiative de promotion de logements locatifs qui influencera la réglementation et créera un environnement propice aux logements locatifs en Afrique. Enfin, ces organisations souhaitent également s’attaquer immédiatement à une révolution complète de la politique sur le logement afin de tenir les gouvernements informés sur les défauts et lacunes dans les politiques et d’établir un mécanisme de suivi pour évaluer les progrès réalisés.
Parlant au nom des gouvernements africains, le ministre du Logement pour l’Ouganda, l’hon. Chris Baroymunsi a réaffirmé l’engagement des gouvernements africains envers les objectifs du Nouvel Ordre du Jour en matière d’urbanisme et le succès des deux organisations dans cette perspective. « Je tiens à vous assurer que notre attachement aux objectifs fixés aujourd’hui est bien plus que de simples paroles en l’air, je pense pouvoir parler au nom de mes collègues de notre engagement envers le Nouvel Ordre du Jour en matière d’urbanisme et Shelter Afrique. Je parlerai à présent et de manière spécifique pour l’Ouganda ; Nous avons lancé plusieurs projets réussis avec Shelter Afrique et ONU-Habitat. Nous comptons sur eux pour obtenir des conseils sur les politiques et la mise en œuvre, et nous leur sommes reconnaissants, mais nous avons besoin de cérémonies comme celle-ci pour réaffirmer l’avenir du logement abordable en Afrique ».

Shelter Afrique a annoncé qu’elle tiendra son assemblée générale annuelle en juillet à Victoria Falls, au Zimbabwe ; ONU-Habitat devrait également jouer un rôle à cette réunion.
………………………………………………FIN……………………………………………………..

Note aux rédacteurs
À propos de Shelter Afrique
Shelter Afrique (SHAF) est la seule institution panafricaine de financement consacrée exclusivement à la promotion du secteur de l’habitat et de l’immobilier en Afrique. Partenaire de 44 pays africains membres, de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Société africaine de réassurance, Shelter Afrique établit des partenariats stratégiques et offre une diversité de produits et de services connexes destinés à soutenir la fourniture efficiente de logements abordables et de bâtiments commerciaux.

Pour plus d’informations, bien vouloir contacter
Nom: Babatunde Oyateru
Qualité: Responsable de la communication & marketing
Téléphone: +254733623569
Adresse électronique: boyateru@shelterafrique.org
Site Internet: www.shelterafrique.org

À propos de ONU-Habitat
ONU-Habitat est le programme des Nations Unies visant à améliorer l’avenir urbain. Sa mission est de promouvoir le développement durable de l’urbanisation sur le plan social et environnemental, ainsi que la construction de logements convenables pour tous.